Plantes Vertes – Guides & Conseils d’Entretien – Déco

Dragonnier de Madagascar (Marginata) – Fiche de culture complète

dragonnier-madagascar-01

Connaissez-vous le Dracaena Marginata ou dragonnier de Madagascar ?

Il s’agit d’une très belle plante arbustive à longues feuilles pointues ajoutant une touche d’exotisme à tout intérieur.

On vous dit tout sur elle :

Tableau récapitulatif

Taille :Jusqu’à 2 à 3 mètres de hauteur, maximum
Exposition :Protégez la du soleil direct
Sol :Mélange à part égale de terre de jardin, terreau de rempotage et sable grossier
Température :13-21°C
Humidité :Basse à Modérée
Entretien :Facile ; plante idéale pour les débutants
Dépolluant :C’est une bonne plante dépolluante
Pet-friendly :Plante toxique pour les animaux
Multiplication:Par bouturage de tronçons de tige

L’origine du Dracaena Marginata

Plus connu sous le nom de dragonnier de Madagascar, le Dracaena Marginata est connu comme une jolie plante d’intérieur que l’on peut entretenir facilement.

Originaire de l’île africaine éponyme, il est considéré comme une sous-variété du dragonnier à feuilles réfléchies appelé Dracaena reflexa var. angustifolia Baker.

Les caractéristiques du Dracaena Marginata

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le dragonnier de Madagascar n’est pas un palmier.

Il s’agit plutôt d’une plante vivace faisant partie de la famille des Agavacées. Ladite famille compte plus de 400 espèces provenant essentiellement des régions arides ou tropicales.

Ses feuilles arborent une couleur vert foncé à rayures. Ces feuilles qui tombent gracieusement au fur et à mesure qu’elles se développent sont également bordées de rouge.

Si ce dragonnier peut mesurer jusqu’à 10 m en extérieur, il ne dépasse quasiment pas les 2 m en intérieur. Toutefois, sa croissance est rapide avec 10 à 15 cm par an.

À noter que la fleur du dragonnier est blanche et odorante, et il fleurit difficilement en intérieur. La floraison aura plus de chance de se faire si votre dracaena est planté dans le jardin, en pleine terre.

À la fois attrayant et utile, le Dracaena Marginata se révèle être une plante dépolluante neutralisant efficacement plusieurs toxines domestiques.

N’hésitez donc pas à l’installer dans la chambre des enfants ou dans la suite parentale afin de purifier la qualité de l’air dans la pièce.

Cependant, faites attention à la toxicité du dragonnier avec les animaux de compagnie ! Mieux vaut l’éviter à la présence des chats, chiens, lapins, etc.

Dragonnier de Madagascar (Marginata) - Fiche de culture complète

Comment entretenir un dragonnier de Madagascar ?

Le Dracaena Marginata est de culture très facile : Il nécessite un terreau légèrement humide en printemps et en automne, puis un peu plus sec en saison hivernale.

Les feuilles du dragonnier s’encrassent facilement. Il est donc recommandé de les nettoyer régulièrement en vous servant d’un tissu légèrement humide.

Où placer un dracaena ?

Le dragonnier de Madagascar ne peut résister au froid. En effet, vous ne pouvez le cultiver en extérieur qu’en climat chaud. Mise en pot pour être cultivée à l’abri, cette plante exige une température de 20 °C minimum pour se développer correctement.

Placez votre dracaena dans un espace lumineux, mais sans soleil direct afin d’éviter la brûlure des feuilles.

Les pièces humides de votre logement, à l’instar de la salle de bain, peuvent idéalement accueillir votre plante. Toutefois, veillez à ce qu’elles soient suffisamment lumineuses.

Quand rempoter un dragonnier ?

Il convient de rempoter un dracaena dans un contenant plus grand tous les 2 ou 3 ans.

Faites-le au printemps, lorsque vous remarquez que les racines sortent du pot. Si votre dragonnier devient trop grand pour être rempoté, vous n’avez qu’à remplacer les 5 premiers centimètres de terreau en surface par de la nouvelle terre.

Comment tailler un dragonnier de Madagascar ?

Si votre dracaena prend trop de place, n’hésitez pas à couper les extrémités de chaque pousse. Et au fur et à mesure, éliminez les feuilles fanées.

Comment arroser un dragonnier de Madagascar ?

Arrosez votre plante une fois par semaine en hiver, et une ou deux fois en été. Ne la laissez jamais sécher complètement ou encore séjourner dans l’eau. En outre, il faut absolument éviter l’eau stagnante.

Par ailleurs, l’arrosage excessif entraîne le pourrissement des racines.

C’est la cause principale de « mort » prématurée du dragonnier de Madagascar. Notez également que le tronc mou d’une Dracaena Marginata est synonyme de pourriture. À ce stade, c’est généralement déjà trop tard.

Si les extrémités des feuilles de la plante deviennent brunes, cela traduit un excès d’eau ou une quantité trop grande de sodium ou de fluor dans l’eau. L’arrosage reste donc préférable à l’eau de pluie.

Étant donné qu’il s’agit d’une plante à tiges, vous constaterez souvent que les feuilles inférieures jaunissent, puis tombent. C’est notamment le cas lorsque le dragonnier reçoit, au sommet, de nouvelles feuilles.

Par contre, trop de feuilles qui jaunissent signifient que vous devez arroser votre plante.

Parasites, nuisibles, et maladies du dragonnier de Madagascar

Bien que le Dracaena Marginata résiste généralement aux maladies, elle reste sensible aux thrips, aux cochenilles et aux cochenilles farineuses.

Le dragonnier est aussi très sensible au parasite commun des plantes, à savoir le tétranyque. En principe, cela se produit lorsqu’il fait chaud et que l’air est très sec. À noter que lesdits parasites sont difficilement identifiables tant que la plante n’a pas été endommagée.

Toujours parmi les maladies possibles du dragonnier de Madagascar, les cochenilles (farineuses ou non) laissent des petits dépôts cotonneux et collants faciles à voir.

Dragonnier de Madagascar (Marginata) - Fiche de culture complète

Comment faire une bouture du dragonnier de Madagascar ?

Il est bel et bien possible de multiplier le dragonnier de Madagascar.

Pour ce faire, bouturez une extrémité de tige de 15 cm, coupez la tige et éliminez toutes les feuilles à la base.

Ensuite, il convient de planter la bouture dans un pot rempli de sable grossier et de terreau.

Il est interdit d’arroser pendant le temps d’enracinement.

Les variétés les plus courantes des Dracaenas Marginata

Les Dracaenas Marginata se déclinent en plusieurs variétés, dont les plus rencontrées chez les fleuristes sont :

  • Le Marginata correspondant à la forme de base, c’est-à-dire des feuilles vert foncé avec de fines marges rouges.
  • Le Marginata « Bicolor » avec des rayures vertes et rouges.
  • Le Dracaena Marginata « Tricolor » disposant de feuilles striées de vert, blanc crème et rose ainsi qu’une bande ivoire située au centre de la feuille. Cette variété présente un feuillage plus décoratif et plus coloré.
  • Le Marginata « Colorama » paraît complètement rose, mais cette variété est panachée de bandes vertes et blanches. Elle a besoin d’un éclairage très vif afin de conserver sa couleur.

Parmi les autres types de dracaenas, on notera les feuilles de D. dermensis, D. schryveriana, D. fragrans, D. indivisa et D. parrii.

Dragonnier de Madagascar (Marginata) - Fiche de culture complète

Désormais, vous savez comment réussir l’entretien de votre Dracaena Marginata

Pour finir, nous vous invitons à poser des questions si vous en avez.

Partagez aussi vos conseils précieux autour du Dracaena.

Nous restons à votre écoute et ferons une joie de vous répondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *