Plantes Vertes – Guides & Conseils d’Entretien – Déco

Comment multiplier ses plantes d’intérieur ? Toutes les méthodes !

diviser-une-plante

Quand on aime les plantes d’intérieur, on n’en a jamais assez.

Vous souhaitez agrandir votre collection, mais cela peut vite vous coûter un bras, surtout si vous aimez les jolies plantes à feuillage décoratif !

Il existe pourtant une méthode pour vous procurer de nombreuses plantes à moindres frais : la multiplication.

Les végétaux sont des êtres vivants incroyables, capables de créer un nouvel individu non seulement à partir d’une graine, mais aussi avec une tige, une feuille ou un rejet.

Grâce à quelques techniques faciles à apprendre, vous pouvez créer de nombreuses nouvelles plantes.

Vous aimeriez savoir comment multiplier vos plantes d’intérieur ?

Nous vous donnons toutes les méthodes pour y parvenir !

Pourquoi bouturer ses plantes d’intérieur ?

Que ce soit pour créer une jungle intérieure chez vous ou pour échanger des boutures avec vos amis, la multiplication végétative possède de nombreux avantages !

🌱 Des plantes pas chères

La multiplication vous permet d’obtenir de nouvelles plantes facilement sans devoir effectuer de gros achats.

Avec du matériel simple et un peu de patience, vous pouvez obtenir de nombreux rejetons !

🌱 Des plantes à conserver

Vous avez la chance de posséder une jolie plante et vous aimeriez la multiplier ?

Si le semis permet d’obtenir de nouveaux spécimens, il n’est pas garanti que les jeunes plantes soient identiques à leurs “parents”.

Si vous souhaitez conserver les caractéristiques d’une plante, que ce soit au niveau de ses feuilles ou de ses fleurs, le mieux est d’opter pour la multiplication végétative.

🌱 Des plantes à sauvegarder

Malgré tous les soins apportés en termes d’arrosage, de luminosité et de substrat, certaines plantes dépérissent.

Elles semblent sur la mauvaise pente ?

Les multiplier vous permet de créer de nouveaux sujets identiques pour pouvoir remplacer celles qui disparaissent.

🌱 Des plantes à échanger (ou offrir)

Vous êtes dingue de plantes d’intérieur et rêvez d’en posséder de nouvelles ?

Multipliez les vôtres pour pouvoir les échanger contre des variétés que vous n’avez pas !

Les échanges permettent également d’acquérir de nouvelles beautés végétales à moindre coût.

Les techniques pour multiplier ses plantes d’intérieur

Il existe plusieurs façons de multiplier ses plantes, nous vous expliquons ici les principales d’entre elles.

🌱 Le bouturage

Le bouturage est sans doute la méthode la plus simple pour multiplier ses plantes.

Elle consiste à couper un morceau de tige ou de feuille de la plante mère pour en faire un nouveau pied.

Le morceau coupé doit produire des racines et de nouvelles pousses.

Le bouturage en terre

Pour cela, il vous faut :

  • du terreau spécial semis et bouturage ;
  • des petits pots ou des godets ;
  • un outil tranchant (cutter, ciseau, couteau) propre et désinfecté ;
  • une mini-serre ou une cloche de bouturage.

Pour réussir le bouturage de votre plante d’intérieur, vous devez d’abord vous renseigner sur la façon dont celle-ci peut se bouturer.

Certains végétaux peuvent être multipliés à partir d’une feuille, tandis que d’autres ne se bouturent qu’avec une tige.

Commencez par couper une feuille ou une tige saine de la plante à multiplier. La coupure doit toujours être nette. S’il s’agit d’une tige, retirez les feuilles situées dans sa partie basse.

Laissez votre bouture cicatriser durant une journée complète afin d’éviter son pourrissement lorsqu’elle sera installée dans son substrat.

Puis, plantez votre bouture dans un pot rempli de terreau pour semis. Pour augmenter les chances de réussite, vous pouvez préalablement tremper votre bouture dans une solution spécial bouturage afin de favoriser le développement des racines.

Placez votre bouture sous une bonne lumière indirecte, éventuellement sous une mini-serre afin d’accélérer son développement.

Au bout de quelques semaines, la croissance reprend : vous avez réussi votre bouturage !

Quelques plantes qui se multiplient par bouturage de tige :
  • Begonias bambusiformes ;
  • Certaines aracées : Monstera, Aglaonema ;
  • Tradescantia (Misère) ;
  • Pilea ;
  • Schlumbergera (Cactus de Noël)…
Quelques plantes qui se multiplient par bouturage de feuille :
  • Begonias rhizomateux, begonias rex (toutes leurs variétés) ;
  • Peperomia ;
  • Saintpaulia ;
  • Certaines succulentes : Crassula, Kalanchoe…
  • Sansevieria (Langue-de-belle-mère)…

Le bouturage dans l’eau

Il est également possible de bouturer ces plantes dans l’eau.

Laissez la bouture quelques semaines dans un verre, en prenant soin de renouveler l’eau une fois par semaine. Lorsque les racines se développent et dépassent 5 cm, vous pouvez planter votre bouture dans un petit pot.

🌱 La division

Certaines plantes produisent au cours de leur vie des rejets qu’il est possible de séparer du pied mère.

Notez que ces rejets doivent être suffisamment gros et posséder plusieurs feuilles bien développées avant de pouvoir les retirer de la plante mère.

Votre plante a bien poussé et semble serrée dans son pot ? Il est peut-être temps de la diviser.

Commencez par dépoter votre plante mère, puis défaites délicatement la motte en évitant de couper les grosses racines. Séparez les différents pieds avec un couteau si besoin.

La suite est très simple : il vous suffit de rempoter les rejets dans des pots adaptés à leur taille, dans du terreau de rempotage.

Quelques plantes qui peuvent se multiplier par division :
  • Bromelia ;
  • Spathiphyllum ;
  • Pilea ;
  • Asparagus ;
  • Nephrolepis (Fougère de Boston)…

🌱 Le marcottage

Le marcottage est une technique proche du bouturage, sauf que la bouture (appelée marcotte dans ce cas) n’est séparée de la plante mère qu’une fois ses racines formées.

Pour cela, vous devez plier une tige de la plante à marcotter, de façon à ce qu’une partie soit en contact avec du substrat, dans un autre pot.

Pour maintenir la marcotte, il est souvent nécessaire de l’enterrer légèrement et de la tenir avec du fil, un trombone ou un caillou.

Arrosez alors votre marcotte comme votre plante mère.

Au bout de quelques semaines, grattez délicatement le substrat pour voir si des racines se sont formées au niveau de la marcotte.

Si c’est le cas, vous pouvez sectionner la tige qui la relie à la plante mère. Le marcottage a été effectué avec succès ! Sinon, patientez de nouveau quelques semaines.

Quelques plantes qui peuvent se multiplier par marcottage :
  • Hoya ;
  • Epipremnum (Pothos) ;
  • Codiaeum (Croton) ;
  • Monstera ;
  • Aglaonema.
Comment multiplier ses plantes d’intérieur ? Toutes les méthodes !

🌱 Le semis

Certaines plantes d’intérieur peuvent être multipliées par la méthode naturelle, en faisant germer des graines.

Seulement, vous avez sans doute remarqué que peu de plantes d’intérieur fleurissent, et quasiment aucune ne donne de graines. Sans pollinisation, c’est en effet compliqué !

Vous pouvez trouver des graines dans le commerce.

L’avantage du semis, c’est qu’il coûte bien moins cher à réaliser que d’acheter des plantes adultes.

Pour réaliser un semis, il vous faut :

  • un bac ou une mini-serre à semis ;
  • du terreau pour semis ;
  • un vaporisateur d’eau.

Commencez par préparer votre substrat à l’intérieur de la mini-serre à semis. Semez vos graines en fonction des besoins de la plante (graines enterrées ou simplement déposées à la surface). Vaporisez le substrat pour le rendre humide et veillez à le maintenir ainsi.

Placez votre serre de germination dans un lieu lumineux, avec une température constante.

Attention, surtout pas de soleil direct !

Si vous ne disposez pas d’un emplacement avec suffisamment de lumière, vous pouvez aussi utiliser une lampe de croissance.

Pensez également à ouvrir une heure par jour la serre afin de l’aérer et d’éviter la fonte des semis, une maladie cryptogamique qui détruit les plantules.

La levée intervient entre quelques jours et quelques semaines, selon la variété des plantes.

À ce stade, ne laissez jamais le substrat trop sec ni trop mouillé.

Lorsque les plantules grandissent et commencent à produire plusieurs feuilles, vous pouvez les transplanter dans des godets.

Quelques plantes qui peuvent se multiplier par semis :
  • Cactus ;
  • Aloe ;
  • Coleus ;
  • Chamaedorea (Palmier nain) ;
  • Mimosa pudica (Sensitive)…

Et voilà, vous savez maintenant comment multiplier vos plantes d’intérieur !

Si vous connaissez d’autres techniques, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *