Plantes Vertes – Guides & Conseils d’Entretien – Déco

Monstera (faux-philodendron) : Fiche de culture complète

monstera-feuille

Vous avez envie d’une plante facile d’entretien, au feuillage spectaculaire ?

Ne cherchez plus, découvrez le monstera !

Parmi les différentes espèces, vous trouverez forcément celle qui s’adaptera à merveille à votre espace intérieur.

Tableau récapitulatif

Taille :Jusqu’à 5m en pot !
Exposition :Exposition lumineuse conseillée. Jamais de soleil en direct.
Sol :Substrat enrichi en engrais organique pour plantes d’intérieur
Température :18-24°C
Humidité :Modérée
Entretien :Très facile (il faut simplement penser à la tuteurer)
Dépolluant :Absorbe l’ammoniac et le formaldéhyde
Pet-friendly :Non, plante toxique
Multiplication :Bouturage ou marcottage

D’où vient le Monstera ?

Le monstera, aussi appelé faux-philodendron, est originaire d’Amérique centrale et du Sud, on le trouve énormément au Mexique. Il existe quelques variétés qui poussent également en Asie.

Dans son milieu naturel, le monstera, végétal épiphyte, s’agrippe à ceux qui l’entourent. Il peut atteindre des tailles impressionnantes. Ses lianes peuvent aller jusqu’à 15 m de long !

Cette belle plante tropicale fait partie de la famille des aracées au même titre que l’alocasia, le daladium ou le philodendron.

Les caractéristiques de la plante

Le monstera est une plante liane, une plante grimpante au feuillage très décoratif.

Il peut vite prendre de l’ampleur dans votre intérieur. Certaines variétés peuvent développer une liane de 5 m de long !

Plus il a de la lumière, plus il pousse et prend de l’envergure. Il ne vous reste qu’à lui trouver l’emplacement idéal !

Le monstera a plusieurs particularités : celle d’avoir des racines aériennes qui captent l’humidité ambiante.

L’autre singularité se rapporte à ses feuilles qui, lorsqu’elles grandissent, se découpent et se trouent si elles ont suffisamment de luminosité.

Cette propriété est un moyen de résistance aux rafales lorsqu’il pousse dans son milieu naturel. Plus elles sont aérées, moins il y a de prise au vent.

Monstera (faux-philodendron) : Fiche de culture complète

Comment entretenir un monstera

Le monstera est une plante qui demande très peu d’entretien.

Il faut simplement penser à la positionner autour d’un tuteur solide. Il existe des tuteurs de toute sorte, linéaires, arrondis ou permettant de créer un rendu original.

Votre créativité n’aura pas de limites !

Le monstera est une plante toxique

Sa sève est irritante pour la peau et les muqueuses. Elle a des effets allergisants chez les personnes sensibles.

Il faut empêcher les enfants et les animaux domestiques de la grignoter.

Où placer un monstera ?

Le monstera apprécie d’être placé à proximité d’une source de lumière naturelle.

Mais attention si vous le placez devant une fenêtre ou une baie vitrée, il faut impérativement installer un voilage qui le protégera des rayons du soleil direct. Sans cela ses magnifiques feuilles seraient brûlées.

Quand arroser un monstera ?

Le monstera aime être arrosé abondamment. La motte doit être bien trempée. Vous pouvez même le baigner.

La fréquence d’arrosage est fonction de la température ambiante.

Il faut surveiller le terreau, et dès que les 2 premiers centimètres sont secs, il faut lui redonner à boire.

En période de croissance, durant le printemps et l’été, il est bon de l’arroser tous les 5 jours. En période de repos, un arrosage tous les dix jours est suffisant.

Il peut être intéressant de brumiser les feuilles avec une eau non calcaire lorsqu’il fait très chaud.

Voici comment arroser un monstera autrement : il existe un système d’arrosage qui se prête particulièrement bien à cette plante, c’est l’arrosage avec un oya. C’est une céramique en terre cuite que l’on remplit d’eau. Elle permet par un système d’autorégulation d’alimenter les racines en eau par capillarité. La plante ne prend que ce dont elle a besoin ! Cet ustensile est parfait si vous avez peur de commettre une erreur.

Quand mettre de l’engrais ?

Le monstera, du fait de sa forte croissance, a besoin d’un apport en fertilisant tous les mois, de mars à fin septembre.

Un engrais liquide dilué dans l’eau est bien indiqué. Il est intéressant d’ajouter en plus, un bâtonnet d’engrais à diffusion lente (planté dans le substrat) tous les 6 mois.

Quand et comment rempoter un monstera ?

Le rempotage d’une plante en pot est important.

Avec sa croissance ultra rapide, les racines de votre monstera ont tendance à vite se développer, il est alors important de le rempoter :

  • changement complet de substrat (et éventuellement de pot) tous les 3 ans ;
  • en dehors de cette temporalité, il peut être astucieux chaque année de réaliser un surfaçage, car il consomme les éléments nutritifs du terreau plus rapidement que d’autres plantes.

Les maladies et les autres soucis du monstera

Il arrive que les plantes vertes rencontrent quelques problèmes ou agresseurs durant leur vie.

Voici les principales anomalies que connaissent les monsteras et comment les soigner.

Ses feuilles brunissent

Votre monstera a des feuilles qui brunissent ? Soit il reçoit trop de lumière directe, soit il est placé dans un courant d’air.

Ses feuilles jaunissent

Si vous avez une ou deux feuilles qui jaunissent de temps en temps, c’est probablement dû à leur vieillissement.

Par contre si toutes les feuilles ont tendance à jaunir, il est possible que ce soit :

  1. un excès d’arrosage. Ne l’arrosez pas pendant plusieurs jours, voire une à deux semaines, s’il va mieux vous avez trouvé la cause !
  2. trop de soleil direct sur le feuillage, donc vérifier son emplacement et éloignez-le des fenêtres.
  3. une carence en fer, en magnésium ou en azote : un rempotage avec un bon substrat réglera sans doute le problème.

Ses feuilles ont des tâches jaunes

Votre monstera a probablement été attaqué par des trips !

Ce sont des petits insectes de 1 à 2 mm qui piquent les feuilles de votre plante pour se nourrir. Ils n’aiment pas l’humidité, asperger régulièrement le feuillage évite une invasion.

En cas d’attaque importante, il faut utiliser un insecticide.

Une fois la plante libérée de cet insecte, il est bon de changer son terreau.

Ses feuilles tombent

Si les feuilles de votre monstera ont un aspect tombant, c’est qu’il a soif !

Ses feuilles ne sont pas découpées

Votre monstera est trop jeune, laissez-lui un peu de temps. La découpe des feuilles et l’apparition de trous est en lien avec la maturité de la plante.

Par contre, si vous l’avez depuis plusieurs mois ou années, c’est qu’il manque de luminosité, changez-le de place !

Comment tailler, tuteurer et bouturer un monstera ?

Votre monstera a beaucoup poussé, et vous vous demandez comment le tailler.

Rien de plus simple, si la liane est trop longue, donc trop envahissante, vous pouvez simplement couper la partie en trop au-dessus d’un œil.

Le monstera a besoin d’un support sur lequel être attaché. 

Un tuteur en fibre de coco est une des meilleures alternatives. Vous pouvez l’arrosez, une ambiance tropicale humide apparaît alors pour le plus grand plaisir de votre plante.

C’est une plante qui ne se ramifie pas. Si vous rêvez d’un plant plus étoffé, il faut bouturer votre monstera afin d’avoir plusieurs pieds dans le même contenant.

Je vous explique comment faire une bouture de monstera. Vous avez le choix entre deux possibilités :

  • bouturage : coupez l’extrémité de la liane (il faut qu’il y ait une racine aérienne) et placez-la une quinzaine de jours dans un verre d’eau. Lorsque vous apercevez des racines, replantez-là.
  • marcottage des tiges : choisissez une tige avec 2 à 3 feuilles et des racines aériennes. Il ne faut pas couper la tige. Une partie doit être enterrée dans un pot ainsi qu’une des racines aériennes. Après plusieurs semaines, couper la tige en provenance du pied mère.

Les plus belles variétés de monstera

Le genre monstera comporte une vingtaine d’espèces, voici les plus tendances :

  • monstera deliciosa : l’envergure des feuilles vous séduira.
  • monstera variegata : la couleur crème de ses feuilles apporte un effet lumineux à votre plante.
  • monstera adansonii : aussi appelé masque de singe, ce monstera développe un feuillage troué, des plus original.
  • monstera obliqua : c’est le plus rare des monsteras. Ses feuilles sont percées à 90 %.
  • monstera monkey leaf : son feuillage atypique présente des trous à proximité de la nervure centrale.
  • monstera minima : il est parfait pour créer une ambiance tropicale à domicile !
Monstera (faux-philodendron) : Fiche de culture complète

Où acheter votre plant de monstera ?

Vous trouverez les principales espèces dans toutes les grandes jardineries.

Pour les plus rares, vous avez la possibilité de les retrouver sur des sites spécialisés en ligne.

Vous savez désormais comment réussir l’entretien de votre monstera

Vous avez des questions ou des connaissances à nous partager sur la culture du monstera, laissez-nous vos commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *