Plantes Vertes – Guides & Conseils d’Entretien – Déco

Plantes d’intérieur : quand, comment et pourquoi les arroser ?

arrosage-plantes

Savoir gérer l’arrosage des plantes d’intérieur est essentiel pour les maintenir en pleine santé.

Cependant, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre pour leur apporter l’eau dont elles ont besoin.

Si certaines plantes doivent être arrosées fréquemment, d’autres ne se contentent que de faibles quantités d’eau pour s’épanouir.

Vous aimeriez savoir comment arroser vos plantes d’intérieur ?

Voici toutes nos explications pour maîtriser l’art de l’arrosage !

Quand arroser une plante verte ?

Pour savoir quand arroser vos plantes d’intérieur, vous devez prendre en compte différents éléments.

L’apparence des plantes

La première chose à faire pour savoir si vos plantes ont soif ou non, c’est de les observer.

Certains signes ne trompent pas : feuilles qui s’affaissent, tiges qui pendent et qui se rétractent…

Dans ce cas, l’arrosage est de rigueur.

Si au contraire, les feuilles jaunissent ou tombent, cela peut signifier que les derniers arrosages ont été trop copieux. Laissez sécher et n’arrosez que lorsque le substrat est à nouveau sec.

L’état du substrat

L’aspect du terreau de vos plantes en dit beaucoup sur leurs besoins en eau.

D’une manière générale, si le terreau se rétracte des bords du pot, c’est qu’il est sec et qu’il a besoin d’être humidifié.

Pour les plantes d’intérieur vertes et fleuries, l’idéal est de vérifier l’humidification du substrat à l’aide de votre doigt. Si le terreau est sec sur plusieurs centimètres de profondeur, alors vous pouvez arroser votre plante.

Un point important : n’arrosez jamais une plante dont le substrat est déjà mouillé !

Cela peut entraîner l’apparition de pourriture au niveau des racines.

Les types de plantes

Vous devez comprendre que toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins en eau.

Si les cactées ne demandent que très peu d’eau pour vivre, d’autres plantes ont besoin d’un arrosage régulier et copieux. Certaines espèces végétales, comme les papyrus, apprécient même un sol toujours gorgé d’eau !

Il est donc important de se renseigner sur les caractéristiques des plantes que vous possédez pour connaître la fréquence de leurs arrosages.

Les facteurs environnementaux

La durée du jour, l’intensité lumineuse, l’hygrométrie et la température ont une influence directe sur la quantité d’eau dont les plantes ont besoin.

Au printemps et en été, quand les journées sont longues et que les températures dépassent les 20 °C, les plantes sont en phase de croissance, elles ont donc besoin de plus d’eau. Pour les plantes vertes et fleuries d’intérieur, deux arrosages par semaine peuvent être nécessaires.

En automne et en hiver, les journées raccourcissent, les températures baissent et les plantes entrent en phase de repos. À cette période, il faut réduire les arrosages et laisser sécher le substrat entre deux apports en eau.

La lumière joue elle aussi son rôle : plus les plantes sont exposées au soleil, plus elles demandent des arrosages fréquents.

Au final, la règle la plus importante à retenir pour savoir quand arroser vos plantes vertes est : pas assez, c’est mieux que trop !

Une plante se remettra toujours plus facilement d’un manque d’eau que d’un excès, dans la limite du raisonnable.

Si le substrat est encore humide, reportez l’arrosage à plus tard !

Plantes d'intérieur : quand, comment et pourquoi les arroser ?

Comment arroser une plante d’intérieur ?

Il existe différentes méthodes pour arroser vos plantes, à adapter en fonction des caractéristiques de ces dernières.

Dans tous les cas, utilisez toujours une eau tempérée, pour éviter les chocs thermiques.

Comment savoir si on arrose trop ou pas assez ?

Afin d’assurer une bonne hydratation du substrat, vous devez adapter la quantité d’eau au volume des pots de vos plantes.

L’arrosage doit permettre à la totalité du terreau de se gorger en eau.

Cessez l’arrosage lorsque l’eau ressort à la base du pot et remplit la coupelle.

N’oubliez pas de bien vider celle-ci pour éviter un excès d’eau et l’apparition de pourriture au niveau des racines.

Vous aimez les beaux cache-pots décoratifs ? Si oui, attention également à toujours vider l’eau stagnante qui peut s’y trouver après un arrosage.

Faut-il arroser par-dessus ou par-dessous ?

La plupart des plantes tolèrent un arrosage par le dessus.

Pour celles qui ont un feuillage fragile et sensible à l’humidité, il vaut mieux arroser par trempage ou bassinage.

Pour cela, il suffit de plonger le pot dans un récipient rempli d’eau jusqu’à ce que la surface du terreau soit imbibée d’eau.

La méthode du trempage est préconisée pour des plantes comme les bégonias, les saintpaulias, ainsi que celles qui ont des feuilles fragiles, gaufrées ou recouvertes de duvet.

Faut-il arroser après le rempotage ?

Au moment du rempotage de vos plantes vertes, il faut penser à améliorer le drainage du substrat.

Au fond des pots percés, placez toujours une couche drainante de billes d’argile afin de faciliter l’écoulement de l’eau.

Ajoutez ensuite le terreau et votre plante, puis arrosez.

Car oui, le rempotage s’accompagne toujours d’un bon arrosage !

Faut-il ajouter de l’engrais en même temps que l’arrosage ?

Si c’est le moment de donner de l’engrais à vos plantes d’intérieur, effectuez d’abord un premier arrosage à l’eau pure.

Arrosez ensuite avec votre eau contenant de l’engrais afin de permettre une meilleure assimilation de ce dernier au niveau des racines.

Faut-il brumiser les feuilles ?

Brumiser le feuillage s’avère bénéfique pour une grande partie des plantes originaires des forêts tropicales humides, où le taux d’humidité est particulièrement élevé.

Dans cette catégorie, vous pouvez retrouver le dieffenbachia, le calathea, le maranta, l’aglaonema, le philodendron…

Vous pouvez vaporiser le feuillage avec de l’eau non calcaire grâce à un pulvérisateur ou un brumisateur.

Les plantes à feuillage sensible comme les bégonias ou les saintpaulias n’apprécient pas d’être brumisées.

Pour augmenter l’hygrométrie autour de ces plantes, le mieux est de placer un lit de billes d’argile humides sous le pot.

Plantes d'intérieur : quand, comment et pourquoi les arroser ?

Comment arroser ses plantes durant les vacances ?

La question des vacances revient souvent : comment faire en sorte que vos plantes aient suffisamment d’eau lors de vos absences ?

Utiliser un oya est sans doute la meilleure solution pour gérer l’arrosage pendant les vacances.

Mais qu’est-ce qu’un oya ?

Il s’agit d’un petit récipient, généralement en plastique ou en terre cuite, qui se plante dans le substrat.

Vous pouvez remplir le contenant par le haut et le fermer à l’aide d’un couvercle pour éviter l’évaporation de l’eau. Celle-ci va alors se diffuser lentement dans le terreau pour arroser votre plante.

Si les petits oyas sont suffisants pour vous remplacer durant quelques jours, il existe des modèles plus grands, adaptés aux absences d’une à deux semaines.

Vous pouvez aussi confier l’arrosage de vos protégées à une personne de confiance, de préférence avec la « main verte » !

Vous voilà désormais prêt à gérer les arrosages de vos plantes comme un chef !

N’hésitez pas à nous laisser vos questions et vos remarques sur l’arrosage dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *