Plantes Vertes – Guides & Conseils d’Entretien – Déco

Dieffenbachia (Cannes des muets) : Fiche de culture complète

Avec ses grandes feuilles charnues et panachées, le dieffenbachia est une plante d’intérieur qui capte facilement et rapidement notre attention !

Cette aracée originaire d’Amérique tropicale se décline en de nombreuses variétés toutes plus belles les unes que les autres.

Peu exigeante côté entretien, cette plante apporte une jolie touche d’exotisme dans nos habitations.

Cette beauté tropicale est également connue pour la toxicité notoire de sa sève. Toutefois, pas de panique : avec une manipulation appropriée et un emplacement judicieusement choisi, vous saurez profiter sans danger du caractère décoratif et remarquable de cette plante.

Vous souhaitez profiter d’un dieffenbachia en pleine santé dans votre intérieur ?

Suivez le guide, nous vous donnons toutes les explications utiles sur les caractéristiques et l’entretien de cette plante étonnante…

Tableau récapitulatif

Taille :Jusqu’à 1.5m x 1m
Exposition :Soleil tamisé / Mi-ombre
Sol :Riche et drainant
Température :16-25°C
Humidité :Modérée
Entretien :Assez facile
Dépolluant :Oui
Pet-friendly :Plante entièrement toxique
Multiplication :Par bouturage

De quelle origine est le dieffenbachia ?

Le dieffenbachia fait partie de la famille des Araceae, tout comme le spathiphyllum, l’arum ou encore l’alocasia.

Cette plante a été nommée d’après Joseph Dieffenbach, un grand jardinier du XIXe siècle au service de l’impératrice Sissi.

Originaire d’Amérique du Sud, le dieffenbachia pousse à l’état naturel dans les forêts humides d’Amazonie et aux Antilles.

Du fait de sa toxicité, il est également nommé “canne du muet”. Autrefois, il aurait été utilisé pour empêcher les esclaves de parler dans les exploitations agricoles afin qu’ils soient entièrement dévoués à leurs corvées…

Au cours du XIXe siècle, lorsque le dieffenbachia fut rapporté en Europe, les horticulteurs se sont mis à créer de nombreux cultivars aux feuillages et aux motifs variés, notamment à partir de l’une des espèces type, dieffenbachia seguine.

Très à la mode dans les années 80, la plante est ensuite tombée en désuétude. Elle revient désormais sur le devant de la scène, grâce aux nouvelles tendances dans le domaine de la décoration et du concept de jungle intérieure !

Quelles sont les caractéristiques de la plante ?

Elle développe des tiges vertes solides et de grandes feuilles lancéolées pouvant atteindre 40 cm de longueur, vertes et panachées de jaune ou de blanc selon les cultivars.

Dans son habitat naturel, elle peut facilement mesurer 1,50 m pour 1 m de largeur ! Dans nos intérieurs, elle peut atteindre les mêmes dimensions si elle reçoit les soins appropriés.

Sa floraison, typique des Araceae, se présente sous forme d’une spathe et d’un spadice de couleur blanc vert, mais elle reste peu visible par rapport au feuillage. Les fleurs peuvent se développer toute l’année, surtout en été et sur des sujets adultes et bien établis.

Comment entretenir un dieffenbachia ?

La culture du dieffenbachia est plutôt facile si vous parvenez à reproduire les conditions de son milieu naturel, sans pour autant transformer votre maison en forêt tropicale !

Voici nos meilleurs conseils pour entretenir votre plante.

Attention : le dieffenbachia est toxique !

La canne du muet est toxique dans son intégralité, des racines jusqu’à la pointe des feuilles.

Comme de nombreuses autres aracées, cette plante contient une grande quantité d’oxalate de calcium, une substance particulièrement nocive en cas d’ingestion. Elle peut notamment occasionner des brûlures au niveau du système digestif.

Ainsi, soyez vigilant avec le dieffenbachia et ne le laissez pas à portée de jeunes enfants ou d’animaux.

Adaptez les conseils qui vont suivre afin d’éviter tout incident : emplacement non accessible aux enfants et aux animaux, port de gants lors de la manipulation de la plante…

Où placer un dieffenbachia ?

Dans son habitat d’origine, le dieffenbachia est une plante de sous-bois, qui pousse à l’ombre des arbres, dans un environnement humide.

Chez vous, l’idéal est donc de le placer à l’abri du soleil direct, qui a tendance à abîmer son feuillage.

Choisissez de préférence un emplacement bénéficiant d’une bonne lumière indirecte, pour favoriser une croissance rapide et le développement de belles feuilles colorées. Les variétés à feuillage très panaché développent de superbes motifs et de belles couleurs sous une bonne luminosité, et ont tendance à devenir plus vertes dans un environnement plus ombragé.

Sachez que cette plante peut également s’épanouir dans des pièces moins lumineuses ou à distance des fenêtres, en particulier les variétés au feuillage bien vert. Dans ce cas, la croissance est moins rapide.

La température moyenne de nos intérieurs, comprise entre 16 et 25 °C, convient bien au dieffenbachia.

Pour le rendre encore plus beau, vous pouvez l’installer dans une pièce humide, comme votre salle de bains ! Si vous souhaitez le cultiver dans une autre pièce, vous pouvez poser le pot sur des billes d’argile humides et brumiser les feuilles de temps en temps, pour lui apporter l’humidité dont il a besoin.

Quand arroser et fertiliser diffenbachia ?

Vous vous demandez comment arroser le dieffenbachia pour qu’il s’épanouisse chez vous ? L’apport en eau dépend essentiellement de la température ambiante et de la lumière que la plante reçoit.

D’avril à fin septembre, lorsque la température dépasse 20 °C, il convient d’arroser le dieffenbachia de façon à garder le terreau toujours légèrement humide. En hiver et quand les températures baissent, laissez sécher la terre sur plusieurs centimètres avant d’arroser à nouveau.

Attention à ne pas trop arroser votre plante, car un substrat détrempé pourrait faire pourrir ses racines.

Pour obtenir un feuillage éclatant et sain, vous pouvez fertiliser votre plante du printemps à la fin de l’automne, avec un engrais liquide adapté aux plantes vertes.

Quand rempoter diffenbachia ?

S’il s’agit d’une jeune plante, rempotez-la chaque printemps, dans un pot en terre cuite pas trop grand, car ses racines apprécient d’être à l’étroit.

Pour savoir quand rempoter un sujet adulte, il faut prendre en compte sa taille. S’il mesure environ 1 m de hauteur, un rempotage tous les deux ans est suffisant. Pour une plante qui dépasse 1,5 m, vous pouvez vous contenter d’un rempotage tous les 3 ou 4 ans ou procéder à un surfaçage du substrat.

Quel terreau privilégier ?

Le terreau pour un dieffenbachia doit être riche en matières organiques et plutôt drainant, afin de lui rappeler le sol de son environnement d’origine.

Le mélange idéal peut être obtenu à partir de terreau pour plantes vertes et de terreau de feuilles.

Toxicité oblige, munissez-vous de gants lors du rempotage de votre dieffenbachia et lavez-vous bien les mains une fois votre tâche terminée.

Comment faire fleurir diffenbachia ?

Votre plante fleurit ? C’est qu’elle se plaît chez vous !

Bien qu’elle ne soit pas spectaculaire, la fleur du dieffenbachia apporte une petite touche esthétique supplémentaire à votre intérieur.

Pour provoquer l’apparition de cette inflorescence, il faut que votre plante ait plusieurs années, qu’elle bénéficie d’un apport en engrais régulier et qu’elle profite d’un emplacement avec une bonne luminosité.

Les autres soins

Avec le temps, les feuilles anciennes ont tendance à sécher. Vous pouvez alors les couper à leur base, avec des ciseaux propres. Une fois encore, faites attention à la sève toxique de la plante et portez des gants lors de la taille du feuillage.

Les feuilles du dieffenbachia sont amples et susceptibles d’accumuler la poussière. Pour éviter cela, vous pouvez les nettoyer avec un chiffon humide afin de conserver toute la brillance de ce superbe feuillage !

Dieffenbachia (Cannes des muets) : Fiche de culture complète

Les maladies et les autres soucis du dieffenbachia

Votre dieffenbachia perd ses feuilles ou souffre de l’attaque d’un nuisible ?

Il faut agir sans tarder pour sauver votre plante !

Voici les principaux problèmes que vous pouvez rencontrer et les solutions à mettre en œuvre pour y remédier.

Ses feuilles jaunissent

Plusieurs raisons peuvent expliquer le jaunissement des feuilles.

Bien souvent, il s’agit d’un excès d’eau, qui entraîne l’asphyxie des racines. Pour soigner votre plante, réduisez les arrosages et laissez le terreau sécher. Si de nombreuses feuilles sont jaunes, il peut être judicieux de dépoter votre plante et de la rempoter dans un nouveau substrat non détrempé.

Cela peut également être dû à un manque de lumière, il suffit alors de déplacer votre plante vers un lieu plus lumineux.

La présence de nuisibles comme les araignées rouges ou les cochenilles peut aussi faire jaunir les feuilles de votre dieffenbachia. Pour vous débarrasser de ces importuns, vous pouvez pulvériser le feuillage de votre plante avec un mélange d’eau et de savon noir.

Ses feuilles sèchent

Des feuilles qui s’enroulent et qui sèchent signifient que la plante manque d’eau, que ce soit au niveau de l’hygrométrie ou de l’arrosage.

Arrosez plus fréquemment votre dieffenbachia et veillez à lui fournir un meilleur taux d’humidité, notamment avec des billes d’argile humides placées sous son pot.

Un excès d’engrais peut aussi provoquer le séchage du bord des feuilles. Vous devez alors réduire l’apport en engrais en le diluant davantage.

Ses feuilles tombent

Votre protégée a certainement subi un courant d’air ou un coup de froid !

Le dieffenbachia supporte mal les variations de température et les déplacements d’air. Évitez ainsi de le placer dans une zone de passage ou trop près d’une porte ou d’une fenêtre.

Comment tailler et bouturer un dieffenbachia ?

Avec les années, le dieffenbachia va pousser et perdre progressivement ses feuilles les plus anciennes.

De petits bourgeons apparaissent généralement le long de la tige.

Pour redonner un coup de jeune à votre plante, n’hésitez pas à la tailler juste au-dessus d’un bourgeon, d’où se développera une nouvelle tige.

Vous pouvez également bouturer votre dieffenbachia avec la tige coupée, en réalisant une bouture de tête.

Conservez une tige de 10 cm que vous placez dans un verre d’eau. Attendez que des racines de plusieurs cm se développent pour planter votre bouture dans du terreau léger. Vous voilà en possession d’un nouveau dieffenbachia !

Entretenez-le alors comme votre plante mère.

Les plus belles variétés de dieffenbachia

Il existe actuellement de nombreux cultivars de dieffenbachia, obtenus la plupart du temps avec dieffenbachia seguine, dieffenbachia picta ou dieffenbachia maculata.

Voici quelques variétés que vous pouvez trouver dans les jardineries et chez les fleuristes :

  • dieffenbachia seguine : l’espèce type, au feuillage vert panaché de vert clair ;
  • dieffenbachia ‘Amoena’ : joli feuillage vert vif, qui présente des macules blanches ;
  • dieffenbachia ‘Compacta’ : forme très compacte au feuillage panaché, avec une tige quasiment absente ;
  • dieffenbachia ‘Camilla’ : un joli cultivar au feuillage presque entièrement blanc, avec quelques nuances de couleur crème ;
  • dieffenbachia ‘Exotica’ : grandes feuilles vert profond, maculées de blanc ;
  • dieffenbachia ‘Green Magic’ : variété à limbe vert franc, qui se distingue par des nervures centrales bien visibles, de couleur jaune ;
  • dieffenbachia ‘Star Bright’ : longues feuilles vert très clair, ornées de motifs vert foncé.

Vous savez désormais comment réussir l’entretien de votre dieffenbachia !

En appliquant nos précieux conseils, vous réussirez à le conserver pendant de nombreuses années.

En plus de ses atouts esthétiques, cette plante est également régulatrice d’humidité et dépolluante : elle rend l’air intérieur plus sain en émettant de la vapeur d’eau et en absorbant certains gaz comme le formaldéhyde.

Si vous connaissez d’autres astuces pour bien s’occuper de cette jolie plante exotique, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *