Plantes Vertes – Guides & Conseils d’Entretien – Déco

Nuisibles, parasites et ravageurs de plantes d’intérieur : comment s’en débarrasser ?

parasites-plantes-vertes

Nous aimons nos plantes d’intérieur pour leur beauté et pour l’ambiance sereine qu’elles créent dans nos intérieurs.

Toutefois, la bonne santé de nos protégées peut être mise à mal par des ravageurs et des parasites, qui s’attaquent à elles sans scrupule !

Ces insectes et autres nuisibles peuvent occasionner de nombreux dégâts sur nos plantes, pouvant aller jusqu’à la mort de ces dernières en cas d’infestation.

Vous vous demandez sans doute comment se débarrasser des ravageurs sur vos plantes d’intérieur ?

Et comment éviter leur apparition ?

Voici tous nos conseils pour identifier les nuisibles et nos solutions pour les éliminer !… et pour commencer, savoir si le problème de votre plante est bien lié à un parasite.

Y a-t-il des nuisibles sur vos plantes d’intérieur ?

Pour savoir si vos plantes d’intérieur sont attaquées ou non par des ravageurs, vous devez les observer attentivement.

Certains insectes, comme les pucerons ou les cochenilles, sont facilement visibles sur les feuilles et les fleurs.

D’autres nuisibles sont beaucoup plus discrets. Bien souvent, ce sont les conséquences de leurs attaques qui trahissent leur présence.

Vous constatez :

  • des traces de piqûres sur les feuilles et les autres parties des plantes ;
  • des feuilles qui jaunissent, brunissent ou tombent ;
  • des plantes affaiblies, avec une croissance anormalement lente, des feuilles chétives, des tiges fragiles…

Dans ces cas précis, il est probable que vos plantes subissent les attaques d’un nuisible.

Pour les sauver, il faut agir sans attendre !

Quels sont les parasites de nos plantes vertes ?

Voici les principaux ravageurs qu’il est possible de trouver sur nos plantes vertes et les solutions pour les éradiquer :

La meilleure méthode : plutôt prévenir que guérir !

Bien qu’il existe plusieurs méthodes pour éliminer les ravageurs, sachez que le meilleur traitement reste la prévention.

En plaçant vos végétaux dans un environnement sain, ni trop sec, ni trop humide, vous diminuez considérablement le risque de prolifération d’insectes.

Aussi, pensez à choisir un substrat de bonne qualité pour éviter toute nouvelle contamination.

Et si, après un détour par la jardinerie située près de chez vous, vous avez (encore) craqué pour une nouvelle plante d’intérieur, pensez à l’isoler temporairement.

De cette façon, vous pourrez repérer d’éventuelles bestioles et agir en conséquence, sans contaminer vos autres plantes.

Vous avez d’autres questions concernant le traitement des ravageurs ?

On y répond dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *